NØ LAB : Mode économie d'énergie

Samuel Eckert
Rencontre autour de l’empreinte énergétique du numérique. Avec Gauthier Roussilhe, Benjamin Sonntag, Anne-Laure Ligozat.

Nous le savons maintenant : le secteur du numérique contribue activement à la catastrophe climatique. La puissance de calcul consomme de plus en plus d'énergie et chaque commande en ligne ressemble à un péché dont il faudrait se confesser. La guerre des chiffres et des modèles fait rage. Il est souvent difficile d’appréhender quelles sont les pratiques les plus délétères, des plus vertueuses, ou de pondérer l’empreinte relative du secteur face à d’autres. Reste le vertige ressenti face à l’augmentation exponentielle du recours au numérique et à la place qu’il prend dans nos sociétés et nos vies, une place dont, même intuitivement, on pressent l’impact écologique considérable. Quelles pistes pour l’alléger ?

— Gauthier Roussilhe est concepteur de services numériques, conseiller et doctorant au RMIT (Europe) et au Centre de Recherche en Design (ENS Saclay, ENSCI). Son travail interroge comment la crise environnementale modifie la conception et la maintenance des systèmes numériques.

— Benjamin Sonntag, ingénieur système et réseaux, activiste et entrepreneur, est un développeur de logiciel libre. Il a cofondé la Quadrature du Net en 2008 avec Jérémie Zimmermann, Philippe Aigrain et Gerald Sedrati-Dinet. Il est le fondateur d’Octopuce, une entreprise qui assure des missions d’hébergement et d’infogérance de serveurs.

— Anne-Laure Ligozat est maître de conférences HDR en informatique à l'ENSIIE et effectue ses recherches au laboratoire LISN (ex-LIMSI), établissements pour lesquels elle est référente en développement durable. Elle participe activement aux travaux du collectif Labo1point5, et notamment à ceux des équipes empreinte carbone, expérimentation et colloque. Elle est également membre du GDS CNRS EcoInfo, qui vise à agir pour réduire les impacts environnementaux négatifs de nos usages du numérique.

NØ LAB

Initié par Dasha Ilina et Benjamin Gaulon, NØ est un collectif à géométrie variable qui se donne pour mission de soutenir les pratiques de recherche entre art et design, en interrogeant l’impact social et environnemental des technologies de l’information et de la communication, en France et ailleurs. NØ soutient et accompagne la recherche et la création pratique et théorique, explore de nouvelles formes d’enseignement (média, art, design, tech, hacktivisme…) et organise des événements publics (expositions, concerts, performances, festivals, symposiums…). Dans le cadre du NØ LAB à la Gaîté Lyrique, Dasha Ilina et Benjamin Gaulon s’associent à Pauline Briand, journaliste et spécialiste des questions d’environnement.

Informations pratiques

Date

Le jeudi 09 juin 2022
de 18h45 à 21h00

Prix

Payant (Tarif plein : 6€ Tarif adhésion : 4€)
Accès libre

Billeterie & Information

Accès

Personnes à mobilité réduite : non précisé ou non accessible
Mal voyant : non précisé ou non accessible
Mal entendant : non précisé ou non accessible

Lieu

La Gaîté Lyrique

3 bis Rue Papin, 75003 Paris

Web

gaite-lyrique.net

Mise à jour

Ven. 22 avril 2022 à 17:30:03